Vous saurez TOUT sur le plastique fou

Partager sur :

FacebookTwitterPinterest


On s’entend, le plastique rétrécissant communément appelé «plastique fou» ou «shrink film» dans la langue de Shakespeare n’est pas la plus récente nouveauté de l’année. Mais après en avoir parlé récemment sur ma page Facebook, je réalise que je n’étais pas la seule à ne pas connaître. Alors voici des idées et des petits trucs d’utilisation si jamais c’est une découverte pour vous aussi !

Le plastique fou, c’est quoi?

C’est un film de plastique qui a la particularité de rétrécir, épaissir et durcir une fois cuit. Il est donc possible de faire de multiples petits objets pour des projets d’artisanat, des cadeaux personnalisés ou des bricolages avec les enfants. Il y en a du transparent, du mat qui devient blanc une fois cuit et de couleurs. On le retrouve là où l’on vend du matériel d’artiste.

On fait quoi exactement avec ça?

Il est possible de faire des bijoux (pendentif, boucles d’oreilles, breloque de bracelet, etc), des décorations magnétiques (aimants), des porte-clés, des ornements pour les différentes fêtes, des boutons et plus encore !

Des exemples de que nous avons créé à la maison

Un pendentif que ma cocotte a fait.

crédit photo : Blogue à part

Une décoration magnétique pour le frigo ou le tableau blanc. Il suffit de coller un aimant à l’arrière de la pièce cuite.

crédit photo : Blogue à part

Une breloque de bracelet unique. Avec une ficelle et le tour est joué !

Cadeaux d’éducatrice/prof

L’objectif derrière l’achat de ce film rétrécissant était de faire des porte-clés personnalisés pour les cadeaux d’éducatrice de mes enfants. Vous pouvez utiliser des anneaux de porte-clés qui ont déjà une chaîne pour attacher la pièce créée mais ici on a préféré utiliser de la corde pour pouvoir inscrire le prénom des éducatrices avec des perles lettrées.

(Voir sur les images comment fixer le tout.)

Oui mais comment on fait tout ça?

C’est vraiment très simple. Tout d’abord il faut dessiner directement sur le film avec des crayons permanents. Soit à main levée, soit en utilisant un gabarit sous le film puisqu’il a la particularité d’être translucide. J’ai essayé avec des marqueurs lavables style «Crayola» et la couleur perle et est très pâle. Donc le crayon style «Sharpie» est vraiment l’idéal. Il est possible aussi d’utiliser de la peinture acrylique mais il est préférable de vernir la pièce après cuisson pour éviter qu’elle ne s’écaille. Pour une empreinte de petite main ça peut être une belle alternative.

crédit photo : Blogue à part

Ensuite si la pièce nécessite d’être perforée il faut le faire avant la cuisson avec un perforateur (poinçon). Découpez la forme voulue avant ou après avoir fait le dessin sur la feuille de plastique mais avant la cuisson encore une fois.

Pour les formes rectangulaires, je vous conseille d’arrondir un peu les angles avec des ciseaux pour éviter que les coins piquent une fois que la pièce aura durci.

Prévoyez que la pièce va réduire d’environ 50% (même un peu plus).

La cuisson

Il est important de suivre les instructions du fabricant. Quelques options sont proposées. Ici j’utilise une plaque à biscuits recouverte de papier parchemin et je mets une feuille de papier parchemin pliée en deux par-dessus la pièce pour l’empêcher de se déformer. Il est recommandé de faire quelques tests avec des retailles pour trouver la température adéquate selon le four utilisé. De mon côté, la température idéale avec mon four est de 300 degrés F pendant 2 minutes, parfois un peu moins de temps.

Si la cuisson de plastique au four vous inquiète à cause d’éventuelles émanations, sachez que je n’ai détecté aucune odeur particulière après avoir fait cuire nos nombreuses petites oeuvres d’art. Il est par contre possible d’utiliser un pistolet à chaleur (thermique ou à embosser) si vous en avez un, au lieu du four.

*petit truc pour la cuisson au four*

Surveillez la pièce pour voir comment elle réagit au four. Si elle a tendance à vouloir gondoler, retournez-là de l’autre côté et continuez de la cuire jusqu’à ce qu’elle reprenne une forme plus plane. Il se peut qu’elle demeure un peu ondulé malgré tout, ce n’est pas dramatique. 😉

Et voilà !

J’espère que ce petit guide vous sera utile. J’espère aussi que je vous ai inspiré plein de beaux projets à réaliser avec le plastique fou. Surtout n’oubliez pas, ne visez pas la perfection et amusez-vous à créer des pièces uniques qui feront plaisir à donner, à recevoir ou à garder précieusement !

Partager sur :

FacebookTwitterPinterest


Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *