Ce que la chanson-thème de Passe-Partout nous révèle

Partager sur :

FacebookTwitterPinterest


La chanson-thème de Passe-Partout, tout le monde la connaît et la fredonne. Mais avez-vous déjà vraiment écouté, décortiqué et analysé les paroles ? Je l’ai fait pour vous en prenant soin de relever certains aspects dont personne ne parle, mais pourtant…

Photo de la 1ère génération : Télé-Québec

analyse de la chanson-thème de passe-partout

Passe-Montagne aime les papillons, les souliers neufs et les beaux vestons

Donc Passe-Montagne est un métrosexuel (citadin hétérosexuel fortement soucieux de son apparence selon Wikipédia). Mais ça personne n’en parle. Ses deux chums de filles n’en peuvent plus du temps qu’il met à monopoliser la salle de bain à tous les matins mais elles n’en parlent pas. Il est tellement mignon Passe-Montagne qu’elles lui pardonnent tout.

Passe-Carreau culbute, saute et tourne en rond

Pourquoi elle tourne en rond Passe-Carreau ? C’est une jeune adulte qui cherche encore sa voie ? Elle ne serait pas la seule. J’en déduis donc qu’elle n’a pas réussi à se placer avec sa maîtrise en mimiques et langage corporelle. Qu’elle songe peut-être à une réorientation de carrière comme coach fitness ou comme coach de vie ou à poursuivre des études supérieures en études des sciences du mouvement. Nous n’avons pas de réponse à ce sujet…

Où est Passe-Partout ? Le nez dedans son baluchon

C’est tout ce qu’ils ont trouvé pour exprimer le côté émotif de Passe-Partout ? La sphère de développement que représente ce personnage aurait clairement été mieux définie dans la chanson si on avait plutôt dit qu’elle a le nez dedans son sac de chips. Les émotions et les chips ça va ensemble non ? En plus ça marchait : trois syllabes pour sac-de-chips et trois pour ba-lu-chon, on «scrappait» même pas le couplet ! Bon ok, ça aurait un peu nui à l’image de Passe-Partout qui exprime vraiment bien ses émotions plutôt que de les manger. J’avoue qu’il y a encore matière à réflexion…

Photo : Télé-Québec

Passent vite vite Cannelle et Pruneau

C’est drôle, je trouve que les sketches avec Cannelle et Pruneau ne passent pas si vite que ça… Mais passons !

Avec un zèbre on court au galop

Vous voyez, moi j’aurais adapté ce bout-là pour faire plus 2019 en remplaçant le zèbre par une licorne, pourquoi pas ? Quoique Alakazou c’est pas assez «weird» comme nom de pouliche, ça ne marche pas… Oubliez ça !

Quand on chante on chante comme des oiseaux

Ou comme une vieille casserole, c’est selon. Mais là je parle pour moi bien sûr.

Où sont mes amis ? Ils sont ici, ils sont ici, ils sont ici !

Ben oui ils sont ici. Et moi aussi car Virgule n’était pas disponible pour venir garder. Parce que ça aussi, personne n’en parle. Virgule est éducateur en garderie dans la nouvelle génération et ils ont subtilement fait allusion au fait que c’est un métier sous-payé car il doit garder des enfants les soirs et les fins de semaine pour arriver financièrement. Ou bien c’est parce qu’il aime VRAIMENT beaucoup les enfants ? Mais ça, je ne voudrais pas faire de mauvaises blagues là-dessus…

Résumé de l’analyse

J’espère que vous aurez compris que toute cette analyse est à prendre avec une bonne dose d’humour et un (gros) brin d’ironie parce que, #JAIMEPASSEPARTOUT moi aussi et je n’ai ABSOLUMENT rien à lui reprocher. J’ai juste laisser vagabonder un peu trop mon imagination. Imagination que je dois sûrement en grande partie à mes années d’écoute de mon émission jeunesse préférée. Vous avez deviné de quelle émission je parle n’est-ce pas ? 😉

D’ailleurs je vous invite à rejoindre mon groupe Facebook Génération Passe-Partout si ce n’est pas déjà fait !

Partager sur :

FacebookTwitterPinterest


Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *